De l'ancien bourg fortifié, il reste une partie de l'enceinte et les tours du château de Courtenay.

L'église Saint-Germain, élevée à la fin du XVe siècle sur l'édifice du XIIe siècle, présente un ensemble intéressant de peintures murales.Une frise longue de vingt-cinq mètres illustre le thème de la danse macabre, oeuvre exceptionnelle par la rareté du sujet. Quarante deux personnages y forment un cortège de vivants escortés par la mort, symboles de toutes les conditions sociales avec le Pape, l'Empereur, le ménestrel, le laboureur, etc. Cette frise est précédée d'un dict des trois morts et des trois vifs, fréquemment représenté en Puisaye, et accompagné de saints personnages. Cet ensemble de peintures murales sont un témoignage de la pensée religieuse de l'époque.

La présence d'ocre dans le sol et la facilité de son emploi permet d'expliquer la présence de nombreux décors entre le XIIe et XVIIe siècles dans plus d'une vingtaine d'églises en Puisaye. ferte-loupiere.jpg

 
 
region/ferte-loupiere.txt · Last modified: 2011/07/03 01:44 by admin
Drupal Garland Theme for Dokuwiki