Saint-Fargeau est situé sur les bords du Loing au nord-ouest d'un important massif forestier. Le centre ancien du village, le beffroi du XVe siècle, l'église Saint-Férréol (XIVe et XVe s.) au sombre appareil de grès ferrugineux et au riche mobilier, et la chapelle Sainte-Anne sont intérréssants à voir. Le Musée du Son abrite une collection permanente de phonographes. Le château et sa ferme sont un arrêt obligatoire pour toute personne passant par Saint-Fargeau.

Le Château de Saint-Fargeau

L'histoire du château s'étend sur dix siècles. En 980, Héribert, évêque d'Auxerre et fils naturel d'Hughes Capet, décide d'édifier un rendez-vous de chasse. Du Xe au XVe siècles, le château aura d' illustres propriétaires: les seigneurs de Toucy, de Bar et Jacques Coeur, l'argentier de Charles VIII. En 1453, Antoine de Chabannes fait construire sur l'emplacement de ce point d'appui fortifié, le château actuel, imposant pentagone flanqué de six grosses tours de briques roses. En 1652, Mlle de Montpensier -La Grande Mademoiselle- cousine germaine du roi Louis XIV, condamnée à un exil de cinq ans à la suite des évènements de la Fronde, se retire à Saint-Fargeau. Elle charge l'architecte Le Vaux de la construction de la vaste cour intérieure dont les façades sont un modèle du classicisme français. En 1713, Louis Michel Lepeletier, célèbre membre de la Convention qui vota la mort de Louis XVI, devient propriétaire du château. C'est sur le château comme fond de décor, que chaque vendredi et samedi de l'été, Michel Guyot, l'actuel propriétaire, raconte, en quinze tableaux, les grandes heures de l'histoire de France. Pendant une heure et trente minutes, quelques six cent figurants et soixante cavaliers, font revivre dix siècles d'histoire sous les yeux des spectateurs: la défaite de Fontenoy, la migration paysanne, le mariage renaissance, la bataille de Bléneau, la révolution, les chasses à courre etc.

La Ferme du Château

À sept cent mètres du château, la ferme du château, conservatoire de la vie rurale du début du siècle, continue de vivre au rythme de temps plus anciens: traite manuelle des vaches, ferrure des chevaux, percheron attelé au tombereau. D'avril à octobre, on peut y déguster des produits fermiers: produits locaux tels que des fromages et des charcuteries, vins régionaux et cidre, autour d'une grande table abritée sous une grange

Le Musée du Son

Armand Noguès, ancien maire et industriel de Saint-Fargeau a fait don à la commune d'une exceptionnelle collection de deux-cent-cinquante phonographes parmi lesquels on compte des limonaires, des orgues de barbarie et autres instruments de reproduction du son. Le musée est installé dans un ancien couvent du XVIIe s. Il raconte l' histoire de la reproduction du son et rend hommage à ses inventeurs célèbres: Edison, Bell, Pathé, etc.

 
 
region/st-fargeau.txt · Last modified: 2011/07/04 00:03 by admin
Drupal Garland Theme for Dokuwiki